Fraide Dgèrre

De Wikipedia
Aller à : navigation, rechercher
  • Normaund de la Graund'Terre Freide gùerre
  • Guernésiais Fraide djère, Fraide guère
  • Jèrriais Fraide Dgèrre (audgo Fraide Dgèrre)
Ch't' articl'ye est êcrite en Jèrriais Jèrriais
L'Ridgeau d'Fé en Ûrope

La Fraide Dgèrre (Normaund de la Graund'Terre freide Gùerre) est l'mênom d'la situâtion tch'existait d'1947 jusqu'ès années 1980 entre les deux supèrpiêssants, l's Êtats Unnis d'Améthique et l'Unnion Soviétique, acanté lus êtats alliés (ménommés l' Vouêt et l' Êst). L'Ûrope fut dîvisé politiquement entré l'Ûrope du Vouêt et l'Ûrope dé l'Êst (souos la dominnâtion d'régînmes commeunistes) par chein qu'Winston Churchill mênommit l'Ridgeau d'Fé.

Auprès l'alliance duthant la Deuxième Dgèrre Mondiale, les parchonnièrs du Vouêt et d'l'Êst hèrtchîngnaient dé pus en pus. Lé Rouoyaume Unni et l's aut's pays tch'avaient lanchi la dgèrre en 1939 à seule fîn dé d'fendre et libéther la Polongne, et l's Êtats Unnis tch'avaient promîns la libèrté ès peupl'yes avaient à accepter la donminnâtion Commeuniste dans les pays qu'l'Unnion Soviétique avaient libéthé d's Allemands et otchupé.

L's Améthitchains doutaient étout qu'des espions Soviétiques 'taient à travailli pouor gaffer les s'grets militaithes.

Mais auprès les victouaithes sus l'Allemangne et l'Japon, les populâtions des pays démocratiques n'avaient d'aut' envie d'continnuer la batâle contre l'Unnion Soviétique pouor asseûther la libèrté des pays dans tchi qu'les Soviétiques 'taient à înstaller des régînmes Stalinnistes. Ch'est en tchi dans bein des pays du Vouêt y'avait d'la sŷmpathie pouor lé commeunisme pouor garanti des beinfaits pouor les soudards et l's ouvrièrs tch'avaient combattu duthant la dgèrre, et d'la sŷmpathie pouor les Russes, tch'avaient 'té lus alliés et tch'avaient souffèrt si séthieusement.

L'Allemangne fut quartellée et otchupée par les gângnants, mais l's alliés n'pouvaient pon lus accorder coumme tchi mênagi l'pays. Bèrlîn 'tait châré, mais 'tait entouothé par lé zone d'otchupâtion Soviétique. En 1948, L'Unnion Soviétique quémenchit à bliotchi l'accès à la ville.

En 1949 l's Êtats Unni, lé Rouoyaume Unni, la Belgique, les Pays Bas, lé Luxembourg, lé Portûnga, la Norouague, lé Dannemar, l'Islande et la France fôndîtent la Parchonn'nie d'l'Atlantique du Nord (NATO/OTAN). L'Unnion Soviétique et ses satellites fondîtent eune organnîsâtion militaithe s'lon l'Accord dé Varsovie en 1955. Y'avait don deux camps armés fache à fache

La Dgèrre en Corée c'menchit quand l'Nord (tch'avait 'té otchupé par les Soviétiques à la fîn d'la Deuxième Dgèrre) envahit l'Sud (dans tchi qu'un gouvèrnément capitaliste avait 'té înstallé à la siette d'êlections seurvilyies par les Nâtions Unnies) en 1950. Les troupes des Nâtions Unnies (m'nées par l's Êtats Unnis) fit l'Nord èrbrousser c'mîn, mais la dgèrre êtibotchit la Chinne, où'est qu'les Commeunistes souos Mao Jé Dong avaient prîns pouver en 1949.

Stalinne mouothit en 1953, et Nikita Khrouchtchov lanchit un progranme dé dê-Stalinnîsâtion en 1956. Chenna encouothagit les cheins en Hongrie tchi voulaient lus libéther d'chu régînme – mais l'Unnion Soviétique n'avaient pon l'întention d'pèrdre les pays commeunistes et la Révolution Hongrienne fut êmaglyie par les forches d'la Rouoge Armée.

Coumme les empithes colonnialistes des pays Ûropéens 'taient dêbouêtchis avaû l's années, l's Améthitchains et les Soviétiques bostchulaient pouor d'l'înfluence dans les nouvieaux pays îndépendents. Y'avaient des p'tites dgèrres par protchuthâtion entre les clients des deux supèrpiêssants, mais ches'-chîn lus cârraient d'eune confrontâtion armée directe.

La testéthie d's armes nucléaithes mouontrait lé dêv'loppement d'l'arséna d'châque bord, v'là tchi dêcouothageait d's attaques mais encouothageait acouo d'èrchèrches sus la technologie militaithe

La course ès armes quémenchit en 1945. L's Améthitchains n'avaient pon dit ès Soviétiques qu'i' travaillaient sus eune bombe atonmique, mais par l'espionnage Stalinne lé savait dêjà quand Truman l'annonchit à la Conféthence dé Potsdam. L's Améthitchains espéthaient qu'l'expliôsion des bombes atonmiques sus l'Japon en 1945 s'n'allait faithe eune împression sus les Soviétiques et mouontrer la piêssance des Êtats Unnis. Les scientistes Soviétiques fûtent quémandés d'bâti eune bombe atonmique étout, et auve l'aîgue des s'grets espionnés ès Améthitchains, l'Unnion Soviétique soûfflyit eune bombe atonmique à lyi en 1949. La course ès armes fut lanchie et les deux bords amouoch'laient des grands stocks d'armes avaû l's années.

La compétition entre les deux bords n'tait raîque militaithe – la course en espace quémenchit quand l'Unnion Soviétique mînt l'preunmié satellite artificiel Sputnik en orbite à l'entou d'la Tèrre, épis Youri Gagarinne d'vînt l'preunmié houmme en espace. L's Améthitchains fûtent ravis par ches succès et dêtèrminnîtent d'aveindre à la Leune d'vant les Soviétiques. Mais les r'chèrches sus les satellites et les fîsées 'taient conv'nabl'yes pouor l's activités militaithes étout.

Dans l'sport, châque camp tâchait d'prouver qu'san système 'tait l'miyeu en battant les r'cords et gângnant des médâles. L's Olŷmpiques d'vîntent eune strade pouor les cliâmes des deux bords – mais i' s'adonnit à la fîn qu'tchiqu's'uns des grands succès d's athlètes d'l'Allemangne d'l'Êst et d'aut's pays du blio Commeuniste 'taient deus à l'aîgue chimique dans lus système dé duithie.

La mêfianche des deux bords, et la peux d'espions, lînmitaient les pôssibilités dé viages et d'rencontres. Ès Êtats Unnis dans l's années chînquante, la peux paûtchie par tchiques politiciens ambitieurs, en partitchulyi l'Sénateu McCarthy, lanchit eune chasse ès chorchiéthes contre les cheins doutés d'êt' entchéthinnés pouor l'Commeunisme.

Quand Fidel Castro, l'chef révolutionnaithe dé Cuba, atchilyit des lians auve l'Unnion Soviétique, l's Êtats Unnis fûtent gênés par san régînme Commeuniste à raique tchiques tchilomètres d'la côte Floridgienne et souôtîntent eune învâsion faillie. Quand i' réalisîtent qué l'Unnion Soviétique 'tait à înstaller des fîsées nucléaithes dans l'île, y'eût du hèrtchîn et des m'niches et eune pôssibilité qu'la fraide dgèrre èrcaûff'thait jusqu'à la batâle. Mais l'Unnion Soviétique halit les fîsées, et à seule fîn d'pouver lus ent'-d'vîser les deux supèrpiêssants griyîtent eune caude lîngne dé commeunicâtion entre les deux chefs.

La Muthâle dé Bèrlîn fut construite en 1961 pouor arrêter les cheins tchi voulaient lus êcapper vèrs l'Vouêt.

Duthant l's années souaixante souos Khrouchtchov, la vie tchultuthelle Soviétique 'tait alligie – des livres proscrits fûtent publiés et l's artistes avaient un mio pus d'libèrté. Encouothagis par chutte lâch'chie tchultuthelle, des pays du blio Commeuniste chèrchaient à lus dêfitchi. Lé R'nouvé d'Prague en 1968 tch'avait proposé "l'socialisme auve eune fache humaine" fut êglianmi par eune învâsion des forches d'l'Accord dé Varsovie.

Mais l's années septante 'taient pustôt l's années d' "Dêtente" quand les deux supèrpiêssants chèrchaient à maint'nîn eune balanche et d'trouver un mouoyen d'arrêter (ou r'tèrgi) la course ès armes, fache à lus problièmes êcononmiques întèrnaux. D's accords fûtent sinnés pouor lînmiter l's armes nucléaithes.

Quand l'Unnion Soviétique envahit l'Afghanistan en 1979, la dêtente fut finnie. L's Améthitchains boycottîtent les Gammes Olŷmpiques à Moscou en 1980, et l'nouvieau gouvèrnément du Président Ronald Reagan, auve lé souôtchein d'la Preunmié Minnistre du Rouoyaume Unni, Margaret Thatcher, èrlanchit un progranme d'armément et des fîsées avanchies Améthitchaines fûtent pliaichies en Ûrope.

La fîn d'la Fraide Dgèrre vînt d'vièrs la fîn d's années huiptante auve des êlections libres en Polongne, des révolutions démocratiques dans des pays d'l'Ûrope du Mitan et d'l'Êst, et la tchête d'la Muthâle dé Bèrlîn. Quand l'vièr supèrpiêssant, l'Unnion Soviétique, fut dêbouêtchie en 1991, la Fraide Dgèrre avait dêjà 'té horte y'a tchique temps.