Peiré

De Wikipedia
(Èrdirect dé par P'ré)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch't articlle fut c'menchi en Cotentinais Normandy flag large.png


Eune bouotèle de peiré normaund.

Le peiré est eune beichoun d'alcool typique de Normaundie et que no prodyit d'ot de la peire. Ch'est eune mannyire de chidre mais fait d'ot des peires oû luù de poummes. Le peiré est fait suusaunt la traditioun dauns le payis du Passay (entouor de Doumfrount et du payis de Doumfrount), rapport que le sô et les counditiouns du cllimat sount bouonnes dauns chu couen-lo pouor faire de la peire. Oû printemps, les peiryîs du payis de Doumfrount bâlent des flleurs et ch'est pus tard, en âotouonne que je fesoums la tcheuillaisoun.

Le peiré se prodyit en famile souovent dauns les bordages normaunds, et ya itou des chânnes de productioun dauns des petites eusines.

En Fraunce, ch'est dauns le seud de la Normaundie, dauns le payis du Passay dauns l'Orne que je prodyisoums le peiré de traditioun, mâograé que j'en féchioums itou eun miot dauns le payis de Biâovais en Picardie (mais chute productioun reste reide petite).

Le peiré est eun alcool de peire coumme j'en pouvoums trouovaer dauns d'âotes couens du mounde : en Aunglléterre, eune vuule technique héritaée des Normaunds bâle eun alcool qui est eun miot coumme le peiré et qu'il appellent le perry, en Allemangne, i fount itou eun tél alcool qu'il appellent le Birnenmost. Parfin, les Normaunds qui ount viagi oû Canada dauns les siècques préchédents ount itou rapportaé d'ot yeux leus technique d'alcool de peire, et leus déchendaunts oû Tchubec nen prodyisent anhyi encô.

De l'iâo-de-vie de peiré est faite d'ot du châds de « peires à peiré » écâoffaée, bouoillie, meûrie et parfin repâssaée (adoun, no dit que le jus est paraé). Quaund j'avoums de l'iâo de vie de peiré, je pouvoums encô faire du vin de litcheû que no-z-appelle le peiriné (coumme le poummé pouor les poummes) d'ot le mouôt (le jus de peire à peiré qui n'a paé encô ieu l'écâoffaisoun d'alcool).

No peut même faire de la gllache de peiré coumme je fesoums de la gllache d'alcool de poummes ou de la gllache ès peires.