Différences entre les versions de « Maisoun »

Aller à la navigation Aller à la recherche
1 337 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
aucun résumé de modification
* Eune '''caumine''' (''câomyine'') ou '''châomyine''' ou enco '''châomyire''', est eune pétite maisoun couerte de [[gllu]].
* Eun '''buret''' ou '''[[ĥourdé]]''', ou eune '''bicotte''' est eune pétite maisoun pouo l's animâos. Ch'est byin souovent iord.
 
== La maisoun traditiounnelle de Normaundie : la ferme ==
La maisoun normaunde traditiounnelle fait partie d’eune ferme et o countyint eune graund-salle que no-z-appelle « maisoun » rapport qu’ol est l’endreit princhipâ de la mesnie iyoù que se troue la chimenaée, l’endreit de câod iyoù que s’ertroue toute la famile en hiver dauns l’asseiraunt (ou en d’âotes saisouns). L’ensemblle des salles de la maisoun s’appelle la mesnie.
 
== La « maisoun » coumme graund-salle d’eune ferme ==
Dauns la « maisoun » (salle princhipale), no trouove le poulet de câod pouor câoffer touote la demeure : la chimenaée, mais iyoù la graund-tablle à mouogi de la famile et eun lyit-alcôfe, ch’est-à-saveî eun lyit d’ot des couortènes (ridiâos pouor eun lyit) pouor que les parents dorment, de féchoun que la graund caractéristique des maisouns traditiounnelles normaundes ch’est qu’il n’y a pas de chaumbes pouor les parents (seûment eune pouor touos les éfaunts), les maisouns sount loungues et la salle princhipale (la « maisoun ») countyint les lyits et quiquefeis même la tchuusène itou. Les parents dorment dauns la « maisoun » (la graund-salle iyoù que no mouojue itou et que no passe le temps des leisis), dauns eun lyit-alcôfe espéciâ que no-z-appelle le cllotet. Par
 
== [[Diton]]s ==
5 469

modifications

Menu de navigation