Différences entre les versions de « Sonnet »

Aller à la navigation Aller à la recherche
1 128 octets ajoutés ,  il y a 13 ans
sounet en gùernésiais
p (robot amende: ko:소네트)
(sounet en gùernésiais)
*{{nrm}} '''sounet'''
*{{je}} '''sonnet'''
{{art-jer}}
[[Image:Sonnets-Titelblatt 1609.png|thumb|Des sonnets d'Shakespeare]]
 
Un '''sonnet''' ({{nrm}} '''sounet''') est eune [[poésie]] à 14 lîngnes. San nom veint d'l'[[Italien]] et veurt dithe "eune pétite [[chanson]]".
 
Y'a des difféthentes manniéthes dé sonnet. lé sonnet fut înventé par l'[[Sicile|Sicilien]] Giacomo da Lentini, épis transmîns en [[Tostchangne]] où'est qu'des sonnets fûtent composés par [[Dante]].
:Coume à Algésiras, Troude aveu Sâomarez,
:Les Normaunds des déeus bords qui s' fichaient des vloppaèes!
 
 
Ch't-ichin est en gùernésiais,
à l'houneur de [[George Métivier|Jore Métivier]], le prémyi [[rimeus]] de [[Gùernesey]] (1865).
 
:Salut, jouie et santaï, noblle et cliever rimmeux,
:J' géris dans ton cottage ove pliaisir ovec jouaïe,
:Ch'est un autel pour mé, ch'est un templle enchanteux,
:J'y z-ouait des dieux les chants dans l' son de ta douoche vouaie.
 
:Jé vais sus tan biaux front un reflet pur, divin,
:Qu'esperluz comme l'escliaït de ton coeur et de t'n âme,
:Oh! men Gui qu'est que j' sens?... répond grand écrivain...
:A t'n aspect, man chier George, je tréfis, je me pâme...
 
:Palfrancordingue, os-tu, Jean vier rimmeux jérriais;
:Prend d' men fortificat, ch'est un corguial, un balme,
:Meilleur que l' vin brûlaï du vier Nico Pérrais.
 
:Ouais-tu, George, les biaux chants?... oh! v'lo n'nier les neuf soeurs,
:Pour couronner ton front, pour te baillier la palme,
:Qu'Appollon a quilli pour té, rouais des rimmeurs.
 
''La Gazette Officielle de Guernesey'' 1{{yi}} de juilet 1865. [http://members.societe-jersiaise.org/geraint/jerriais/sonnet_metivier.html venaunche]
 
==Viyiz étout==
4 837

modifications

Menu de navigation