Âne à Buridan

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cht'article-chite fut cmenché en brayon Blason Gournay-en-bray.svg

El paradoxe à l’âne à Buridan est unne légende eslon laqueule un âne est mort ed faim ente deux picotins d’aveinne (oubédon ente un siau d’iau et pis un siau d’aveinne) faute qu’d’aver chouési. Os n’peut brin faire ed chu cas un paradoxe logique, ch’est ben putôt un cas d’école d’un dilemme poussié jûqu’à l’apsurde.

Chu paradoxe ed l’âne à Buridan n’appareît dans brin-z aucunne des siennes œuves à Buridan, ben qu’a seit toute coprenabe aveu la théorie à Buridan sus la libertèye et pis les bêtes. Chte théorie appareît cheus Aristote qui s’dmandeit djà cment ch’est-ti qu’un homme fait pou chouésir ente deux coses qui li sont vitabes.