Gnose

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch’t articlle feut coumenchî en côtentineis Blason département fr Manche.svg
Représentatioun du viage intérieû ente Terre et Cyil, « État de Gnose » (Paris, 1888).

La gnose ou gnôtiqùême, gnostiqùême (du grec γνῶσις gnōsis, « counaîtaé ») est la counaîtaé espirituelle intuitive et parfaite, acqùise par le mouéyen d'eune expérimentatioun interne directe et qùi counstryit eune coumprensioun traunchendauntale et apercheptive (prinse de counschienche directe).

Chute counaîtaé s'obtyint par le mouéyen de l'introspectioun ou la countempllatioun, eutilisaunt souovent des techniques espirituelles de type mystique ou ésotériques afin d'expérimentaer l'illuminatioun ou épiphanie (visioun de Duu).

Dauns les tchulteures iyoù qu'est originaire le terme (grecque et bizauntine) la gnose veurt dire la counaissaunche de l'infini, le divin ou l'incriyaé, adoun que la dreite counaîtaé du mounde finin, naturel ou matériel s'appelle « counaîtaé épîtémologique ».

Le jeudaême dénoqùit la counaîtaé gnôtique d'aveu la cabale.

Pendaunt les prémyirs syiclles du chrétianême apparîtent déeus couoraunts gnôtiques : les écoles couneues souos le noum de gnôtiqùême et décllaraées hérétiques, et la gnose pus ou meins présente dauns les Égllises orthodoxes orientales.

Dauns l'islam, le soufême est itou eun couoraunt gnôtique.