Noutre Père

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch’t articlle feut coumenchî en côtentineis Blason département fr Manche.svg
Lé Noutre-Père

Noutre Père oubyin Pater Noster en latin est la pus couneue des priyires chrétiane. O feut baillie par Jésus-Chrît li-maême dauns la Bibl'ye.

Taexte[amendaer | modifier le wikicode]

En latin

Pater noster, qui es in cælis,
Sanctificetur nomen tuum,
Adveniat regnum tuum,
Fiat voluntas tua, sicut in terra et in cælo.
Panem nostrum quotidianum da nobis hodie ;
Et dimitte nobis debita nostra,
Sicut et nos dimittimus debitoribus nostris ;
Et ne nos inducas in temptationem,
Sed libera nos a Malo.
Amen.

En côtentineis

Noutre Père qù'êtes ès cyirs,
Qué voutre noum seit saunctifiaé,
Qué voutre Raègne vyine,
Que voutre vouolentaé seit faite sus la terre coume ès cyirs.
Bâle-nouos enhyi noutre pan de chu jouo,
Pardoune-nouos nous offensaunces,
Coume jé pardounoums ès syins qùi nouos ount offensaés,
Et pis né nouos laissaez paés teumbaer dauns la tentatioun,
Mais délivre-nouos du Mâ.
Amen.

En câocheis

Note Pé qu'êtes dans les cieux,
Qu'vote Nom seit sanctifié,
Qu'vote Règne vienne,
Qu'vote voulentèye seit fayte sus la terre comme dans les cieux.
Bâle-nos enhui note pain d'chu jou,
Perdonne-nos nos offensanches,
Comme ej perdonnoms itou ès cheux qui nos ont offensés,
Et pis n'nos laissez pés teumber dans la tentation,
Mais délive-nos du Mâ.
Amen.

En rouenneis

Note Père qu'êtes ès cieux,
Eq vote Nom sèye sanctifié,
Eq vote Règne vienne,
Eq vote voulentèye sèye faite sus la terre comme au ciel.
Baillez-nos enhui note pain d'çu jour,
Pardonne-nos nos offensances,
Tout comme ej pardonnoms itou ès ceux qui nos ont offensés,
Et pis n'nos laissez brin teumber en tentation,
Mais délive-nos du Mal.
Amen.
Lé Noutre-Père en caunt grégorian

Dauns d’âotes laungues[amendaer | modifier le wikicode]

En gallo

Nostr Paerr qhi estt ès czièus,
Qe vostr Nom seij saintifiaé,
Qe vostr Règn véenj,
Qe vostr vólantaey seij faett sur la terr cóm è czièu.
Baylhaez-nóz ademaezoe nostr paen de czist jórn,
Pardónaez-nóz noz ofansauncz,
Sicóm je pardónom itót ès cziuns qhi nóz ont ofansaés,
É ne nóz laessaez paz chaeir à la tantaczion,
Maez deslivr-nóz deü Mau.
Amenn.

En aungevin

Noûtre Pâre, qu’es aux cieaux,
Que Ton nom saige saintefié,
Que Ton Règne vinge,
Que Ta voulenté saige faite, sus la tarre comment au cieau.
Baille-nous ademéshui noûtre pain de chaque jour,
Perdonne-nous nos offensances,
Si comment je perdonnômes étout à cieux qui nous ont offensés,
Et ne nous laisse pas succomber à la tentacion,
Mais délivre-nous dou Mau.
Amen.

En bouorgùingnoun

Noutre Peire, qu’es aus ciers,
Que Ton nom soot saintifiai,
Que Ton Reigne veigne,
Que Tai vôlontai soot faite, desus lai Târre cômant au cier.
Donne-nos aujord’heu noutre poing de chaique jor,
Pordone-nos nous ôfansances,
Cômant i pordonons aitout ài ceus qui nos aivant ôfansais,
Ne nos lâche pas sucombai ài lai tantaicion,
Mâs délivre-nos dou Mau.
Aiman.

En fraunceis

Notre Père qui es aux cieux,
Que Ton nom soit sanctifié,
Que Ton Règne vienne,
Que Ta volonté soit faite, sur la Terre comme au ciel,
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
Et pardonne-nous nos offenses,
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
Ne nous laisse succomber à la tentation,
Mais délivre-nous du Mal.
Amen.

En arpitan

Nouthron Pâre qu’es us ciéls,
Que Ton niom sêye santifiê,
Que Ton Règno vègna,
Que Ta volontât sêye fêta, sur la Tèrra coment u ciél,
Bâlye-nos enqu’houé nouthron pan de châcon jor,
Et perdona-nos nouthres ofenses,
Coment nos perdonens asse-ben a celos que nos ant ofensâs,
Ne nos lèssa pas sucombar a la tentacion,
Mas dèlivra-nos du Mal.
Amèn.