Octave Mirbeau

De Wikipedia
Aller à : navigation, rechercher
Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais
Octave Mirbeau

Octave Mirbeau (16 dé févryi 184816 dé févryi 1917) 'tait un journaliste et auteu Nouormaund du Ĥâot-Perche. Ch'est iun des pus graunds d'la littéthatuthe Française.

Biographie[amendaer | modifier le wikicode]

Maison, Trévyires

I fut né à Trévyires (Calvados). I fit ses écôles à Vannes et à Caen et i restit eune partie d'sa vie en Nouormaundie, à Rémalard. Coumme gângne-pain, i' fut alouaé journaliste jusqu'en 1910 et travaillit pouor Le Gaulois, Le Figaro, Le Journal, L’Aurore et L’Humanité. Il êcrivait eune trivelanne d’articl'yes et d'histouères, d’eun merque estraĥazie qùi n’n 'tait rein qu’à lî, d'o eune mannyire reide risaunte, et i' d'vînt bein fanmeux.

Sén preunmié roman, Le Calvaire, fut publié en 1886. Entr’autres dé ses publyicâtions dé toute preunmié clâsse, y’eut Lettres de ma chaumière (1885), L’Abbé Jules (1888), Le Jardin des supplices (1899), Le Journal d’une femme de chambre (1900), La 628-E8 (1907), Dingo (1913). I' d'vînt étout l'auteu dé pièches populaithes : Les affaires sont les affaires (1903), Le Foyer (1908). Ses sujets nos mouontrent qu’il avait bein comprîns la condition humaine.

I' fut supporteu d'Alfred Dreyfus.

I' mouothit à Paris en 1917.

Lives[amendaer | modifier le wikicode]

  • Le Calvaire (1886)
  • L'Abbé Jules (1888).
  • Sébastien Roch (1890).
  • Le Jardin des supplices (1899).
  • Le Journal d'une femme de chambre (1900).
  • Les affaires sont les affaires (1903).
  • Farces et moralités (1904).
  • La 628-E8 (1907).
  • Le Foyer (1908).
  • Dingo (1913).
  • Un gentilhomme (1920).
  • Contes cruels (1990).
  • Lettres de l'Inde (1991).
  • Combats esthétiques (1993).
  • Combats littéraires (2006).
  • Correspondance générale (2003-2005-2009).

Référence[amendaer | modifier le wikicode]

  • Pierre Michel - Jean-François Nivet, Octave Mirbeau, l'imprécateur au cœur fidèle, Séguier, 1990.
  • Cahiers Octave Mirbeau (1994-2013).

Lian hors[amendaer | modifier le wikicode]