Prinse de la Bâtile

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch’t articlle feut coumenchî en Cotentinais Normandy flag large.png
La prinse de la Bâtile.

La prinse de la Bâtile de Paris (en fraunceis prise de la Bastille) feut eun évènement qùi a merqùi le c'menchement de la Révolutioun fraunceise.

Histouère de la prinse de la Bâtile[amendaer | modifier le wikicode]

La prisoun de la Bâtile avaunt les faits

Dé depis le 12 dé juillet dé 1789, la vile de Paris éteit en graund rabuquement. Le prix du gran éteit devenun reide trop hâot, eune révolte aveit ieu luu et 3 émeutyirs aveient 'taé tuaés, eune Assembllaée natiounale aveit 'taé décrétaée pâ le Tyirs État ampraés que les négociatiouns des États Générâos eûtent failli.

Le 14 dé juillet oû matin, entouo de 80 000 habitaunts de Paris, étrivaés pâ fam et le prix du pan, c'menchîtent eune âote révolte pouor prenre la prisoun de la Bâtile, mais seûment 800 ou 900 éteient praés à se batte. Il ount attaqùi la graunde prisoun de la Bâtile, à l'èst de Paris, à 10h, pouor aveî des armes pouor pouoveî faire plliaer le gouovernement rouéyâ sus le prix des grans. Les émeutyirs vount prenre 5 canouns dauns les bâtiments entouo de la prisoun et vount la prenre d'assâot. Le gouoverneux de la prisoun, M. de Launay, se troue adoun yens aveu 110 soudards. Ampraés 7 heures de batâle, la Bâtile fait redditioun, les émeutyirs rentrent yens et le gouoverneux de Launay est tuaé avec 6 âotes houmes. Oû couors de ch't inchident, ch'est le pouoveî rouéyâ qùi a 'taé chibolaé, et ch'est le c'menchement de la fin de ch'ti-lo.

Dauns les jouos qùi ount suuvu, la Bâtile feut détruute coumpllètement pâ les Parisiens et biâocouop d'eus ount prins des pyirres de chute-chin coume souovenin de l'évènement.