René Leberriays

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

René Leberriays, naqùi en 1722 à Bercey et mort où maême endreit le 7 dé jaunvyi 1807 était eun ĥortitchulteu fraunçais.

Vie[amendaer | modifier le wikicode]

De sen métyi, il s'otchupit de tchulteure, et feut byin en souen d'étudyi et de faire creîte des âbres à frits. Coume i s'y counaissait byin, i fit dauns sen couotin touot le trava li-maême, pouor byin coumprende coument que cha pousse.

I maddyit byin des lagues dé frits enter lli pouor veî chaque cha doun'nait. Ch'est coume cha qùi démuchit eune lague de cherises byin grossyire et de bouone savou.

Sa mémouère feut recounûn par lé ségrétaire de l'académîn de Caen, Lair, qùi a publlié s'n éloge : Caen, 1808, in-8°, eun aun ampraés sa mort.

Lives[amendaer | modifier le wikicode]

  • Traité des arbres fruitiers, 1768.
  • Traité des jardins, ou le Nouveau la Quitinie, Paris, 1775, 2 vol. in-8°.
  • Le Petit Quintine, Avraunches, 1791, in-8°.

Souorces[amendaer | modifier le wikicode]

Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours