Alfred Rossel

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alfred Rossel est eun f'seus de caunchouns naqùi à Tchidbouo le 6 dé mâr 1841 et mort dauns la maême ville le 17 dé decembe 1926.

Vie[amendaer | modifier le wikicode]

Alfred Rossel a t'aé le prémyi merqùeus en loceis du Cotentin. Coume cha pllaisait, no-z-a veu que ses espectaclles li amenaient eune mouorie de gens. Cha li a dounaé eune reide bouone arcounaissaunche dauns le trîge.

En 1872, il écrit sa premyire caunchoun. Il a de l'adoun de rencountraer le chaunteus Charles Gohel, qui devyint maisyi sen chaunteus espécialement. I ferount cha par ensemblle chinquaunte auns de temps.

Ch'est, à che qué no dit, que ch'est dauns la maringote qùi alait de Barflleu à Tchidbouo qu'Alfred Rossel était inspiraé. Ses caunchouns feutent byin vite seutes par tertouos à l'entouo de Tchibouo et byintôt dauns touos le Cllos.

Achteu, ya aco byin d's euns qùi counaissent la pus fanmeuse, Sus la mé, qù'est coume eune mannyire d'hymne natiouna du Cotentin.

Edmond-Marie Poullain, s'n amin, l'aingùi itou, en li f'saunt pouor ses lives dé caunchouns, des forte-iâos reide byin faites.

Achteu maisyi, ch'est la Sociétaé régiounaliste normaunde Alfred Rossel qui demeure sa mémouère et fait counaîte sen noum et ses caunchouns.