Arryire

De Wikipedia
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ch't article feut coumenchi en cotentinais
Les fielles tchaient au S'tembre

L' arryire est ieune des quate saisouns de l'annaée. O vyint juste ampraés l'étaé, de qùi qu'o finit les biâos jouors.

L'arryire quemenche par l'étchinossesetembe, ioù qù'est jouor est âossin loung que la nyit. De fait, dedauns l'émisphère du nord, ch'est l'arrire quaund que no-z-est en octobe, en novembe et eun miot en decembe, devaunt la Noué.

A chutte saisoun-lo, no veit les fuules des âbres sé jâoni, ou byin se rouogi, les frits tumbent à terre, ch'est qù'i sount meurs ; il est temps d'alaer les prenre.

Ch'est à l'arrire qùé no fait les coumptes, qùé vyint la Saint-Michi, et par ampraès, ch'est la Touossaint.

Ditons[amendaer | modifier le wikicode]

  • Jèrriais : au R'nouvé tout est bé; au S'tembre rein n'y r'sembl'ye

Viyiz itou[amendaer | modifier le wikicode]

Commons-logo.svg

Y a co' de quei à vei' ou à ouï' entou'
lé S'tembre
sus les Coumuns à Viquipédie