Châté d'Grosnez

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch't' articl'ye est êcrite en Jèrriais Jèrriais


Les ruinnes du Châté d'Grosnez

Châté d'Grosnez est un châté en ruinnes à Grosnez, St. Ouën, Jèrri.

Lé Châté fut probabliément bâti d'vièrs 1330 quand Messire Jean des Roches 'tait l'Gardgien des Îles. Sus trais bords il est protégi par des falaises et sus l'quatrième par eune fôsse. Les muthâles sont bâties en pièrre des envithons et sont pus êpaîsses du côté d'la tèrre.

Lé nom d'l'empliaichement veint des mots Vièr Norrouais, grâr (gris) et nes (capée), la grise capée – eune description parfaite du lieu veu d'la .

Tout ch'qui reste au jour d'aniet est l'corps dé garde. Lé Châté n'avait pas d'portes dé sorte pouor des contre-attacques, l'habitacl'ye 'tait rein qué deux sîmpl'yes bâtisses, auve des pus p'tits appentis contre les muthâles et i' n'y'avait pas autcheune provision dg'ieau en d'dans des muthâles. Ch'est probabl'ye qu'lé Châté 'tait sîmpliément un lieu fortifié d'èrfuge duthant l's attaques et n'tait pon fait sèrvi militaithement pouor des longues duthées.

Lé Châté fut prîns par les Français en 1373, et quasîment dêmoli sait duthant sait auprès l'otchupâtion Française dé l'île dé 1461 à 1468. En 1483, lé Seigneu d'St. Ouën fut autorisé dé fortifier san mangni et ch'tait împrobabl'ye tch'i' put faithe chenna si l'châté 'tait acouo d'usage.

En 1806, eune stâtion dé sîngnaux fut înstallée ichîn pouor pâsser des m'sages en Dgèrnésey.

Y'a un portrait du Châté sus la pièche dé 50 pénîns d'Jèrri.

Viyiz étout[amendaer | modifier le wikicode]