Edwin John Luce

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch't' articl'ye est êcrite en Jèrriais Jèrriais


Sa sépultuthe au chînm'tchiéthe Almorah

Edwin John Luce (1881 – 1918) 'tait un auteu et journaliste Jèrriais. I' fut connu coumme Jock Luce à touos ses anmîns et san nom-d'plieunme 'tait Elie.

I' fut né au Pâssage à St. Louothains et i' 'tait un homme dé qualités extraordinnaithes, hardi au-fait, întélligent et si bouon êcrivain des langues Jèrriaise, Française et Angliaîche. En 1900, sa poésie Jèrriaise pathaît dans l's almonnas d’la Nouvelle Chronique. I' 'tait rapporteux pouor toutes les affaithes des Êtats, dé la Cour Rouoyale, d’la P’tite Cour et des Assembliées d'Pâraisses. Comme rédacteu d’la Nouvelle Chronique épis des Chroniques de Jersey, il êcrivait entouor touos les êvénements du jour, mais en même temps i’ possédait eune èrmèrquabl’ye compréhension pouor la natuthe humaine vi-à-vis san vaîsîn et l's annimaux. Toutes ses proses et poésies avaient l’admithâtion dé touos êcrivains Jèrriais et les cheins tchi nos disent qué la langue Jèrriaise n’à ni grammaithe ni manniéthe d’êp’ler n’ont qu’à liéthe ses êcrituthes pouor vaie l’contraithe.

San fréthe 'tait Philippe William Luce.

Audgo[amendaer | modifier le wikicode]

Sound-icon.svg