Fieu

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
  • Côtentineis fieu
  • Guernésiais fieu, fief
  • Jèrriais fief, fyi, fieu
  • Serkyee
Ch’t articlle feut coumenchî en côtentineis Blason département fr Manche.svg

Eun fieu est eun ensemblle de terres dé qùi qu'eun houme ou eun signeu deit rende s'n houmage à lus signeu ou dame. Ches pyiches-ilo peuvent iête espillaées sus pusuurs parouesses. V'là doun déeus mannyire dé fieus : eun de paisant, que no noumaient eune vavassourie, eun bordage ou enco eun bouorgage. Par la fin, cha s'appelait eune ainnèche.

Les frauns-fieus sount les fieus de signourie, aveu eun signeu qù'est le maîte d'eun demaine. Sa demeure signouriale est eun câté ou châté, ou eun manei, ou eune maisoun qù'est dessus, où no souolaient veî eune salle de pllaids, eun vivyi, et parfeis eun moulin, eune capelle, eun coloumbyi, des touors itou pouor faire muus.

Touotes les cllos et herbages, laundes et foraêts, boués et rivyires fesaient (fount) partie d'eun fraun-fieu. Et touos les frauns-fieus avaient itou d'eun fraun-fieu pus graund en desus.

Dé ch'té mannyire, la Normaundie 'tait eun fraunc fieu, et de sen du, s'essieumaient touos les petits frauns fieus normaunds (coumtaés et vicoumtaés, barounies, et enco).

En Fraunce, les fieus ount 'taés évanaés par l's effets de la révolutioun fraunçaise qùi decidit du sabouolement de l'orde auncian, pîque les gens dévouolaient les signours et lus privilègues.

Es Îles normaundes, Jerri, Gùernesey et Ser sount les drényires à avaer des frauns fieus en Normaundie, qùi sount enco dauns la main de la duchie de Normaundie, et à qùi lus signeus deivent rende l'houmage ou du.