Nièr beurre

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais
Eune peîlée d'nièr beurre sus l'feu

nièr beurre est eune manniéthe dé breune g'lée qu'nou fait en Jèrri. Ch'est eune vielle couôteunme dé faithe du nièr beurre au S'tembre quand nou-s'a du cidre et des poummes. Eune séthée d'nièr beurre est eune assembliée d'gens pouor faithe lé travas d'la faîs'sie du nièr beurre, pouor chanter des vielles chansons et èrciter des poésies et d's histouaithes.

Nou peut acater du nièr beurre conmèrcial au jour d'aniet toute l'année, mais y'a acouo deux-trais séthées d'nièr beurre ès fèrmes et associâtions s'lon la vielle couôteunme.

R'chette[amendaer | modifier le wikicode]

La tchuituthe prend tout ensembl'ye 24 heuthes:

Nou met l'cidre dans la peîle et l'bouort jusqu'à tch'i' sait réduit d'en par la maîntchi (à bein près trais heuthes).

Nou-s'ajouôte les poummes p'lées et quartellées (pus douochement à m'suthe qué la peîle empl'ye). Nou continnue à tchuithe quat' ou chîntch' heuthes. Nou rêmoue atout un moueux ou rabot. Ch'est împortant d'rêmouer tréjous - autrément l'nièr beurre happe sus l'fond d'la peîle. S'lon la couôteunme, ch'est l's hoummes tchi rêmouent toute la niet, et les danmes à lus offri des bouochies et des gorgies à seule fîn d'les ravigoter.

Eune beurrée d'nièr beurre

Chucre, limons et ricolisse daivent êt' mins deux heuthes auprès qu'lé drein lot d'poummes a 'té ajouôté dans la peîle.

Quand nou crait qué l'nièr beurre s'sa bétôt tchuit nou-s'en met eune tchul'lée dans eune souôtasse et nou juge atout eune tchulyi en bouais s'lon sa tchuituthe. S'nou peut l'ver la souôtâsse atout la tchulyi cliutée d'ssus par l'nièr beurre.

Nou d'vale la peîle dé d'ssus l'trépid et nou-s'y met l'êpice en rêmouant acouo.

Viyiz étout[amendaer | modifier le wikicode]