Roman de Rou

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch’t articlle feut coumenchî en côtentineis Blason département fr Manche.svg
Wace illustration Roman de Rou 1824.jpg

Roman dé Rou est eune histouère des Ducs dé Normaundie écrite en vers en vuû normaund pâ le poète aungllo-normaund Wace pouor Henri II Pllauntagenaêt, lé Rei d'Aunglléterre.

Chu réchit feut coumenchî en 1106.

Estrait[amendaer | modifier le wikicode]

La Normaundie et comment qu'o feut coumenchie

Man en engleis e en norreis
hume signifie en franceis ;
justez ensemble north e man
e ensemble dites Northman ;
ceo est hume de north en rumanz,
de ceo vint li nuns as Normanz.
Normant soelent estre apelé
cil ki la dunt north vient sunt né,
e de Normanz est apelee
Normendie, que il unt poplee ;
Neustrie aveit nun anceis,
tant cum ele fud as Franceis,
meis pur la gent ki de north vint,
Normendie cest nun retint,
pur ceo que Normant la poplerent,
ki en la terre cumverserent.
Franceis dient que Normendie
ceo est la gent de north mendie
Normant, ceo dient en gabant,
sunt venu del north mendiant,
pur ceo que il vindrent d’autre terre
pur mieuz aver et pur cunquerre.

« Man » en aunglleis et en norreis
« Houme » signifie en fraunceis ;
Ajouôtaez ensemblle « nord » et « man »
Et ensemblle dites « Norman » ;
Chenna est « houme du Nord » en romaun,
Dé chenna vint le noum ès Normaunds.
Normaunds seulent être [feûdrent] appelaés
Cheus qùi sount naés d’où vyint le Nord [lé vent],
Et des Normaunds feut appelaée
La Normaundie qu’il ount peupllaée ;
Neustrie coume vuû noum aveit
Taunt qu’o feut ès Fraunceis,
Mais pouor la gent qùi du Nord vint,
Normaundie, chu noum retint,
Pouor chu que les Normaunds la peupllîdrent,
Qùi en chute terre sé rassembllîdrent.
Les Fraunceis disent que Normaundie,
Ch’est la gent qùi du Nord mendie,
Les Normaunds, qu’i disent en gouaillaunt,
Sount venuns du Nord mendiaunts,
Pouor chenna vîndrent-i en d’âotes terres
Pouor muus aveî et pouor counqùerre.

« Man » en anglais et en norrois
« Homme » signifie en français ;
Mettez ensemble « Nord » et « man »
Et ensemble dites « Norman » ;
C’est « homme du Nord » en roman [français],
De là vint le nom des Normands.
Normands seulent être [étaient] appelés
Ceux qui étaient nés là d’où vient le vent du Nord,
Et des Normands est appelée
La Normandie qu’ils ont peuplée ;
Neustrie comme ancien nom elle avait
Tant qu’elle fut aux Français,
Mais pour la gent qui du Nord vint,
Normandie, ce nom retint,
Parce que les Normands la peuplèrent,
Qui en cette terre se rassemblèrent.
Les Français disent que Normandie
C’est la gent qui du Nord mendie :
Les Normands, disent-ils en riant,
Sont venus du Nord mendiants,
Pour cela vinrent-ils en d’autres terres,
Pour mieux avoir et pour conquerre [conquérir].