Utilisateur:Stardsen

De Wikipedia
Aller à la navigation Aller à la recherche

« Beaujour vous-autres ! » C’est ainsi que se saluent les Français du Missouri !

Le français du Missouri (aussi appelé plus justement français du Pays des Illinois) est une variante régionale du français, au même titre que le français québécois ou le français louisianais, parlée dans les États américains du Missouri, de l’Illinois et de l’Indiana depuis le XVIIe siècle. Proche dans sa prononciation du français québécois, le français du Missouri s’en distingue cependant par un certains nombre d’archaïsmes hérités directement du français parlé en France aux XVIe et XVIIe siècle (le R roulé par exemple, ou le son « oi » prononcé « oué »).

Un autre trait du français du Missouri est son vocabulaire quelque peu étonnant pour un francophone de l’hexagone : une voiture se dit « un char », maintenant se dit « à c’t’heure », un étourneau se dit « estourneau » comme en ancien français et l’on trouve également un certain nombre d’anglicismes (ex : « un candi » pour « un bonbon », de l’anglais « candy », ou encore « une esquilette » pour dire « une poële-à-frire », de l’anglais « skillet » etc.) ainsi qu’un grand nombre de mots venus des langues amérindiennes (ex : « un maringouin » pour dire « un moustique », du guarani « mbarigui »).

Héritage direct et vivant de la présence français dans ce que l’on appelait alors le Pays des Illinois et qui s’étendait sur toutes les terres comprises entre les fleuves Missouri et Mississipi, le français du Missouri est aujourd’hui défendu par plusieurs associations et, récemment, des groupes d’apprentissage ont même vu le jour dans l’espoir de le raviver (notamment à Saint-Louis et Sainte-Geneviève, noms de villes qui rappellent eux-mêmes la présence française dans la région). Citons enfin quelques initiatives originales comme celle du violonniste Dennis Stroughmatt qui, depuis plusieurs années, s’emploie à recueillir et faire remettre au goût du jour les chansons de veillées en français que les populations francophones du Misssouri s’étaient transmises de génération en génération et que seuls les anciens du pays connaissent encore aujourd’hui.


Pis tei ? Tu counais-ti cha, la fallue ?

Vous counaissez-ti cha, la fallue ?

La fallue est une brioche de forme ovale cuite deux fois que l’on prépare traditionnellement en Normandie pendant le temps de l’Avent et entre Noël et la « Tiphagne » (la fête de l’Épiphanie en patois normand).

La fallue se mange traditionnellement en accompagnement d’un plat de teurd-goule (ou teurgoule) bien chaud.