Aître

De Wikipedia
Aller à : navigation, rechercher

Ch't' articl'ye est liée doubl'ye : vaie Aître (frouque). Disambig.svg

Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais
D's aîtres dé sang

Un aître (audgo aître; du Latîn: atrium, un bel enmuthailli) est l'unnité fondémentale biologique dé toute criatuthe. Y'a des criatuthes tchi sont grées d'un aître à san tout seu (par exempl'ye, les bactéthies), d'aut's criatuthes sont grées d'bein d's aîtres. Dans un organnisme à bein d's aîtres, châque aître sé gouvèrne mais travâle s'lon sa spécialité acanté d'aut's.

Dé couôteunme les aîtres sont p'tits, mais y'en a tchi sont grands. Par exempl'ye, les oeux, d'vant dêv'lopper sont un aître à san tout seu. L'pus grand aître qué nou peut trouver au jour d'aniet est l'oeu d'eune autruche.

En 1665 Robert Hooke dêcouvrit d's aîtres dans du iège atout l'microscope. En 1839 Matthias Jakob Schleiden et Theodor Schwann proposîtent eune théorie d's aîtres par tchi toutes les criatuthes sont grées d'un aître ou d'pus d'un aître. En 1858 Rudolf Virchow proposit qué touos l'aîtres veinnent d'aîtres - nou n'peut pon graie un aître sans c'menchi d'un aître.

D's aîtres dans un corps lus rassembl'yent dans eune tailée, et des tailées composent eune organne.

Châque aître contcheint:

  • d'l'ADN tch'est l'înformâtion génétique tchi gouvèrne l'aître
  • eune muthâle ou un pathai tchi lé s'pathe dé s'n envithonnement
  • des protéinnes

L's aîtres peuvent:

  • lus divîser à seule fîn d'lus r'produithe
  • atchilyi d'tchi pouor convèrti en ênèrgie ou prendre d'l'ênèrgie du solé
  • graie des protéinnes

Y'a deux manniéthes d'aître:

Commons-logo.svg

Y'a acouo d'tchi à vaie ou à ouï entouor
l's aîtres
siez la C'meune à Ouitchimédia