Séthée d'Guy Fawkes

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais


Un bouonhoumme tchi s'en va à la fouée

La Séthée d'Guy Fawkes (audgo Séthée d'Guy Fawkes) est eune fête mèrtchie, pustôt en Grande Brétangne et tchiques pays du Commonwealth, lé 5 d'Novembre atout des feurs d'artifice et des fouées.

S'lon la vielle couôteunme, nou fait un bouonhoumme d'vièrs habits, auve eune vîsagiéthe, qué nou brûle jutchi sus eune fouée. Un r'pas à la broche et des gâches sont souvent offèrts au monde.

Au jour d'aniet, viyant qu'la vendue d'feurs d'artifice est pus strictément règliémentée qu'd'amors, les mousses n'peuvent d'aut' en acater - et i' n'faont d'aut' dé bouonhoummes nitout pouor tcheûter "un pénîn pouor l'bouonhoumme" à seule fîn d'affaûrder des feurs d'artifice. La fête d'Halloween est dév'nu pus populaithe.

Îles d'la Manche[amendaer | modifier le wikicode]

Dans l's Îles, i' sembliéthait qu'la fête fut întroduit raîque au 19e siècl'ye, ouaithe qu'la Litourgie eûsse quémandé un sèrvice spécial chu jour-là d'pis l'17e siècl'ye jusqu'en 1859.

Duthant la preunmié maîntchi du siècl'ye la fête dévînt hardi populaithe auve les jannes gens. I' sembliéthait qu'des vielles couôteunmes d'Hivé (ou du but d'l'an) avaient r'mués au c'menchement du mais d'Novembre. Chein qu'nou peut r'mèrtchi est qu'la fête en Jèrri n'avaient rein d'anti-Catholique - et en êffet les gens n'avaient pon grande idée entouor l'histouaithe d'la Conspithâtion des Poudres. Guy Fawkes - ou coumme nou disait: Guy Faxe ou Guy Foxe - prannait la pliaiche dé tchique esprit symbolique d'la saîson.

Dgèrnésy[amendaer | modifier le wikicode]

En Dgèrnésy, nou l'appelle "lé bout'lot", tch'est eune variâtion dé "bout dé l'an" - l'nom d'la chouque qu'nou soulait brûler à la fîn d'l'année qu'nou-s'a donné achteu au bouonhoumme qu'nou brûle lé 5 d'Novembre.

Jèrri[amendaer | modifier le wikicode]

Au temps pâssé, des conmités dans les pâraisses organnîsaient des procêssions et des mûsiques, et par les c'mîns nou-s'abusait atout des vîsagiéthes et des costeunmes et d'la lanch'chie d'cracots. Nou pronm'nait l'bouonhoumme d'vant l'brûler, ofûche dans un clios ou sus la grève. En Ville nou boulait des bathis tathés brûlants - l's autorités êprouvaient d'supprînmer d'ité sabbat. Pouor la Preunmié Dgèrre Mondiale, les vielles couôteunmes 'taient hortes. Nou peut craithe qu'les conmités auve lus pathades et les costeunmes avaient changi d'întéthêt pouor la Batâle des Flieurs (c'menchie en 1902).

Nou soulait faithe des balles-à-leunettes pouor la Séthée d'Guy Fawkes.

Arînmée[amendaer | modifier le wikicode]

Ch'est Guy Fawkes,
Tondre-Bosc!
I' s'en va,
ha... ha... ha...
Sus san j'va,
là... là... là...!

Lian hors[amendaer | modifier le wikicode]

Commons-logo.svg

Y'a acouo d'tchi à vaie ou à ouï entouor
la Séthée d'Guy Fawkes
siez la C'meune à Ouitchimédia