Saint Nic'lesse

De Wikipedia
Aller à : navigation, rechercher
Ch't' articl'ye fut c'menchie en Jèrriais Jèrriais


Saint Nic'lesse (Nicolas) ‘tait l’êvêque dé Myre (tch’est achteu la ville dé Demre sus la côte du sud d’la Turtchie) au quatrième siècl’ye.

Saint Nic'lesse

Il est l’saint patron des mat’lots et des prisonnièrs étout ayant sauvé auve des mithacl'yes des cheins en péthi d’la mé ou m’nichis d’exétchution. Il est l’patron des bantchièrs et des voleurs, des viageurs et des vièrs garçons et des vielles fil’yes, sans pâler des flieuthistes et des grôssièrs et des tonnelièrs. Sa fête est l'six d’Dézembre

Bein seux qu’il est un patron des mousses. Nou raconte l’histouaithe coumme tchi qu’il avait ressuscité trais jannes garçons bigorgis et salés dans l’auge par un vilain bouochi. En Angliétèrre, jusqu’à la R'formâtion, à la Saint Nic'lesse nou soulait chouaîsi iun des p'tits chanteurs dé d’dans l’tchoeu d’eune cathédrale pouor êt' l'êvêque-garçon duthant les célébrâtions en honneu d’l’êvêque dé Myre.

Ès Pays Bas et en Belgique, lé chîn d’Dézembre, Saint Nic’lesse est s'posé d'apporter des présents pouor les bouôns êfants – et s’n assistant, lé Nièr Pièrre veint donner eune pitchinne ès cheins tch’ont fait du mêché duthant l’année. Chutte couôteunme existe étout pus ou mains en Suisse, en Autriche et par des bords en Allemangne.

Nou dit qu’lé nom Santa Claus veint du nom Hollandais du Saint Nic’lesse – Sinterklaas – et v’là tchi fut întroduit en Améthique du Nord par des colonnistes Hollandais quand Nouvieau York ‘tait acouo l’Nouvel Amstèrdam.

Viyiz étout[amendaer | modifier le wikicode]