Abréhan

De Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ch’t articlle feut coumenchî en côtentineis Blason département fr Manche.svg
Eun aunge arraête Abréhan qù’est à escofiaer sen fieu Isaac.

Abréhan (en latin : Abrahamus, en hébreu : ‫אַבְרָהָם‬ / Abraham, en guèze : አብርሃም/ Abraham, en arabe : إبراهيم / Ibrahim) feut eun persounage bibllique qù'est eun des graunds patriarques à Israël dauns le Vuû Testament. Il est eun patriarcque du judaême, du christianême et pis du mahoumétême. S’n histouère est racountaée dauns le livre de la Genèse et ol est arprinse dauns le Coraun. Seloun la Genèse, sen noum feut אַבְרָם (’Aḇrām, Avram) oû coumenchement, pis Duu lé caungit en Abraham, en normaund ch’est Abréhan.

Abréhan est lé prémyî patriarcque bibllique et ch’est à la partie de lyi qué se sereient enformaées les treis réligiouns monothéistes, ch’est la raisoun pouor qùei qué je prêchoums souovent des réligiouns « abréhanicques ».

En déhors de la Biblle, i n’y a pyiche de têmouengnage dé sa vie ou maême dé s’n être, biâo qué pusuurs vilages ficqùis en Turcqùie portent les noums des parents à Abréhan (Naor et pis Sérugue), chute régioun correspounreit aveu la régioun de Haran dount pâle la Biblle. La chronologie bibllicque fait aveî vêqùu Abréhan devers lé XVIIIe et pis le XXIe syiclle av. J.C. et pis l’écriteure du taexte bibllicque qùi pâle dé lyi paraît aveî ‘taé l’œuvre à eun rédigeux sacherdotâ duraunt l’exile babylonyin. L’histouère d’Abréhan ne peut paés être rappréchie d’âoqùeun mythe payin de la régioun de Canaan ou d’s entouors et pis qù’aireit ‘taé écrit avaunt cheti-chi à Abréhan.

Séloun le livre dé la Genèse qù’est coumprins dauns le Pentateucque du Vuû Testament, Duu dit à Abréhan dé horsiaer dé sen pays à Our pouor allaer « oû pays qué je te noume ». Sus chute terre, leux petits fieux fereient eune graunde natioun et aireient eune terre pouor écheite iyoù « lé lait gile ainchin qué le myî ». Ch’est coume « peuplle éleu » que les Hébreux counqùérreient chute terre parolaée dé Canaan iyoù qu’il y trouovereient trétouot à pllauntaé en coumparaisoun aveu la chaête d’iyoù qu’il aveient débouogî. Abréhan obéyit et pis qùittit sa vie pouor allaer à Canaan. Chu moument bibllicque a eune significatioun coumparablle à la syine à Moïse qui ramenit l’s Hébreux d’Égypte pâ la Rouoge Mé.