Saint Hélyi

De Wikipedia
Aller à : navigation, rechercher
Ch't' articl'ye est êcrite en Jèrriais Jèrriais

Saint Hélyi (audgo Saint Hélyi) est eune pâraisse en Jèrri.

Les Vîngtaines[amendaer | modifier le wikicode]

  • La Vîngtaine d'la Ville
    • Lé Canton dé Bas d'la Vîngtaine d'la Ville
    • Lé Canton dé Haut d'la Vîngtaine d'la Ville
  • La Vîngtaine du Rouoge Bouoillon
  • La Vîngtaine dé Bas du Mont au Prêtre
  • La Vîngtaine dé Haut du Mont au Prêtre
  • La Vîngtaine du Mont à l'Abbé
  • La Vîngtaine du Mont Couochon

Histouaithe[amendaer | modifier le wikicode]

Ch'est probabl'ye qu'les Romains avaient vîsité les mielles et mathais êtrueûlés entré les monts, où'est qu'la Ville est achteu, mais i' n'laîssîtent quâsiment rein driéthe.

S'lon la légende dé Saint Hélyi, y'avait un village ès pêtcheurs au bord d'la mé endrait L'Islet quand l'saint vînt prêchi la pathole dé Dgieu. Pouor des siècl'yes les bâtisses monastiques dé L'Islet éthaient 'té la seule împortante pliaiche d'la pâraisse. La caûchie d'Saint Aubîn et l'Vièr Châté à Gouôrray 'taient les centres du conmèrce et du pouvé. Mais les mouaines dé Saint Hélyi r'chûtent lé privilège dé graie un marchi auprès 1299. Né v'là chein qu'i' fîtent driéthe l'églyise dé Saint Hélyi.

Bétôt les fèrmièrs v'naient dé partout l'Île pouor bardgîngni, et les Juges jugeaient les tchestchions et l's ardgus dans eune cohue d'un bord du marchi.

S'lon un r'censement d'1331, y'avait acouo chîn pâraisses tch'avaient pus d'maîsons qu'Saint Hélyi (Saint Saûveux, Saint Martîn, Saint Ouën, Grouville et La Trinneté), et i' n'y'avait qu'210 maîsons dans la ville en 1685. Mais pouor 1734 la populâtion 'tait dêjà dans les 2,000.

Viyiz étout[amendaer | modifier le wikicode]