Estateue

De Wikipedia
(Èrdirect dé par Statue)
Aller à : navigation, rechercher
Ch't articlle fut c'menchi en Cotentinais Normandy flag large.png
Dans san Roman de Rou, Wace dêcrivit la statue d'Mar Aurélius à Rome (nou criyait qué ch'tait eune estatue d'Constantîn):
Costentin vit, ki ert a Rome,
de quivre fait en guise de home,
cheval a de quivre ensement,
ne muet pur pluie ne pur vent.

Eune estateue (Jèrriais estatue), ch'est eune estchulteure qùi recopie le côrps d'eune persoune fanmeuse, coume eun saint, eun roué, eun' politique, eun' artiste, et enco, ou byin eun persounage de l'histouère, dé la vuule mythologie romaîne ou graêque, ou enco d's animâ, vrais ou maginaés.

L'estchulteus la féchoune dauns cha qùi veurt, ou cha que no li c'maunde.

et byin d's âotes féchouns.

L's estateues en pyire bllaunches ou en boués sount couopassous peintes dé couoleurs, ch'est de la polychromîn.

Les vuules estateus sount eun miot achocries pa le temps et la vuullèche a fait bllaunchi la couoleu par l's arsiouns du solé.

Eun miot d'histouère[amendaer | modifier le wikicode]

Les graundes estateue des pllèches sé f'saient dejà où temps des Greis et des Romains, és villes, ou byin a l'entouo des templles. L'estateue de l'empereus Âogùuste est byin couneue.

Moïen âge, i ne fit ryin d'aôteseit des figùures de saints, pouo l's égllises, les portes des cathédrales, les âotés. Ch'est dé chu temps-lo que no-z-a féchounaé les pus belles estateues de la Vyirge Marie, d'aveu sen petiot.

Et pis és temps des XVIe syiclle et XVIIe syiclle, en Fraunce coume en Italie, les roués et les prinches ount c'menchi à vouleî des graund'pllèches, d'aveu lus figùure touote récopie dauns eune estateue de brounze, à pyid ou sus lus queva.

Commons-logo.svg

Y'a acouo d'tchi à vaie ou à ouï entouor
l's estatues
siez la C'meune à Ouitchimédia

Noia 64 filesystems file broken.png Ch't articlle est eune chouqùette à abyinaer - Si vos avaez de qùei à ajouotaer, vos pouvaez l'amendaer.